Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 10:54
Moi, j'adore les belles histoires. Je ne sais pas si c'est pour cette raison que je suis prof de français ou si j'aime cette matière parce que j'aime qu'on me raconte des histoires (enfin, ça dépend qui!) et vice versa... enfin, bref, les belles princesses (au fait, ma spécialité, c'est la littérature médiévale) qui brodent, à la lumière de leur lucarne, attendant que leur amoureux revienne des croisades (tu m'étonnes qu'elles avaient du temps pour coudre!), ça me plaît beaucoup! Alors, j'avais envie de vous emmener, de temps en temps, sur mon terrain des rêveries, et vous présenter mes chères brodeuses dans la littérature ou la peinture.

Et, pour vous prouver que la couture est au centre de notre éducation, je voulais commencer par Blanche Neige (c'est bien une princesse, je vous avais pas menti!).

On connaît toutes la version Walt Disney!

Blanche Neige de Walt Disney

Voici comment la maman de Blanche Neige a imaginé sa fille avant sa naissance, selon les frères Grimm: «Cela se passait en plein hiver et les flocons de neige tombaient du ciel comme un duvet léger. Une reine était assise à sa fenêtre encadrée de bois d'ébène et cousait. Tout en tirant l'aiguille, elle regardait voler les blancs flocons. Elle se piqua au doigt et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Ce rouge sur ce blanc faisait si bel effet qu'elle se dit: Si seulement j'avais un enfant aussi blanc que la neige, aussi rose que le sang, aussi noir que le bois de ma fenêtre ! Peu de temps après, une fille lui naquit; elle était blanche comme neige, rose comme sang et ses cheveux étaient noirs comme de l'ébène. On l'appela Blanche-Neige. »

Si vous voulez lire la suite, c'est ici.

Avant de naître, Blanche Neige existait déjà dans l'imaginaire de sa maman, créée d'une piqûre d'aiguille...
Joli, non?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

helena 11/05/2009 20:34

Par ici, on dit que les élèves ne lisent pas, mais quand nous organisons "La Fête du Livre" ils y vont à centaines et souvent me demandent des opinions et j'échange volontiers mes livres avec eux. Même parce que j'ai toujours été une lectrice compulsive, je lisais mes livres, ceux des bibliothèteques, des oncles, des grands-parents!

AsphodÃle 11/05/2009 18:43

J'aime quand tu nous transportes dans les contes de fées et de princesses.
Et comme je suis peu "lettrée", je m'enrichis de ton article, merci Mag.
Gros bisous.

Cathy

Anne 11/05/2009 17:00

bonjour, je viens régulièreement sur ton site, on a la broderie comme point commun; là, je réalise: comme moi, tu es prof de Lettres! Texte/ tissu, c'est la MEME etymologie, et, du coup, avec l'amie Caro, on a créé le blog Dentelles d'encre qui a bien tourné pendant 2 années (là, il est au point mort faute de temps)où l'on recensait toutes les occurrences autour du fil, de l'aiguille.....Tu peux y jeter un oeil, il devrait t'intéresser.Salut, doublement collègue!
anne
http://quilt007.free.fr

Jeu d'échecs 11/05/2009 14:31

Très joli.

Yves

evy 11/05/2009 13:21

Une merveilleuse idée de rembobiner le fil de nos envies à travers les contes, un des plus évident étant la belle au bois dormant.
Merci pour cette poésie, nos mains s’efforcent d’être le prolongement de notre esprit.

Belle et douce journée

Présentation

  • : Mag, un point c'est tout
  • Mag, un point c'est tout
  • : Tout ce que j'aime faire avec du fil, du tissu, de la laine, de la feutrine...
  • Contact

Dans les malles de mon grenier




Recherche

Archives