Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:46
A l'heure où paraîtra cet article, je serai à Marseille, en train de donner à ma mère son cadeau de Noël (du coup, je suis sure qu'elle ne l'aura pas vu avant de le découvrir pour de vrai!). C'est un tableau de laine feutrée que j'ai appelé Oda a la Pereza. Ça fait référence à un poème de 1954 de Pablo Neruda que j'aime énormément et qui me rappelle que j'ai grandi au bord de l'eau.

Oda a la perezaOda a la pereza


D'abord une idée qui devient un dessin.


Dessin préalableDessin préalable

Puis des matières qui me parlent.

Galets de laineMes galets de laine


Puis de la laine feutrée à l'aiguille sur une toile Aïda.

1ère laine fixéePremière laine

Une autre laine...

la bleue marineLaine bleu marine

Maintenant, le sable...

La beigeLaine beige


J'ai ajouté une autre laine bleue par dessus pour donner un effet.

MerMer


J'ai travaillé ma laine blanche pour la rendre vaporeuse et j'en ai fixé plusieurs épaisseurs dans le ciel.

La blancheCiel vaporeux


Une trancheUne petite tranche?

Il faut maintenant que la toile passe par le tambour pour broder quelques éléments, comme une étoile de mer.

Etoile de merEtoile de mer


Ou quelques perles que j'ai pris un malin plaisir à disséminer dans les anfractuosités de la laine.

"Me descubrió en la arena
Pequeños trozos rotos
De sustancias oceánicas,
Maderas, algas, piedras,
Plumas de algas marinas."


Perles 2
Perles


Passage sur le tambour 2Sur le tambour


Voici à quoi ça ressemble de derrière.

DosLe dos



J'ai rabattu les bords de la toile.

RabatRabats

Et je l'ai fixée sur un pavé de feutrine blanc cassé de 30 cm de côté en laissant s'échapper le sable...

Sur la feutrineSur la feutrine

J'ai débordé de mon support initial sur la feutrine pour broder quelques oiseau marins.

Débord du supportDébord du support

Et j'ai signé

M.M.



Il fallait trouver un cadre; or, je n'avais rien en stock de cette dimension. Qu'à cela ne tienne, j'ai découpé 4 bandes et  4 carrés de feutrine épaisse noire et je les ai cousus autour de la feutrine blanc cassé.


Support du cadreCadre

Puis, j'ai recouvert la feutrine noire de fil de velours de polyester bleu marine pour contraster.


Couture du veloursPremiers tours du cadre de velours


Et c'est tout...

Oda a la perezaOda a la pereza



Bord de merUne dernière petite image de bord de mer...
 


J'espère que mon petit cadeau lui plaira et vous aura plu également.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Asphodèle 22/01/2010 19:11


Il est superbe et je râle de ne pas comprendre l'espagnol pour apprécier le poème qui t'a inspiré.
J'aime beaucoup les oiseaux qui s'échappent du tableau.

Gros bisous.
Cathy


dianou 22/01/2010 06:51


bonjour, ha oui,ça me plais beaucoup! il y a de l'idée et surtout une association de couleurs géniale, je ne sais pas comment on feutre la laine, mais le résultat est flateur, bravo, j'espère que
ta maman aimera! gros bisous dianou


JO.R. 21/01/2010 17:16


c'est un ouvrage merveilleux(autant par sa beauté que pour toute l'interprétation qu'on peut en tirer)enhorabuenas!


Présentation

  • : Mag, un point c'est tout
  • Mag, un point c'est tout
  • : Tout ce que j'aime faire avec du fil, du tissu, de la laine, de la feutrine...
  • Contact

Dans les malles de mon grenier




Recherche

Archives